Sélectionner une page

Le digital, par ses innovations constantes, renverse les métiers de la communication et du marketing. Réalité virtuelle, enceintes connectées, chatbot, voicebot ou encore big data, toutes ces nouveautés numériques sont de plus en plus intégrées dans le milieu professionnel pour conserver son employabilité. L’objectif de cet article est de révéler ces 5 tendances dans les moindres détails.

Réalité Virtuelle

La réalité virtuelle est un dispositif qui permet une immersion dans un univers fictif à l’aide d’un casque de réalité virtuelle. Comment cette technique est-elle utile en communication ou encore en marketing ?

Promotion

L’objectif de la réalité virtuelle est de permettre la dématérialisation des lieux comme par exemple la promotion sur le lieu de vente (PLV). Ainsi, ces espaces deviennent des lieux à visiter sans avoir besoin de se déplacer.

Dans le secteur de l’immobilier, ce dispositif est très utilisé. La réalité virtuelle est idéale pour présenter des biens aux futurs locataires ou acheteurs. Ils peuvent se projeter dans des lieux de vie ou mieux encore, imaginer la finalité d’un bâtiment qui n’est pas encore construit.

Dans le secteur du tourisme et du voyage, nombreuses sont les agences à proposer ce service personnalisé. Les voyageurs ont donc la possibilité d’explorer des destinations ou encore, de visiter des clubs de vacances dans lesquels ils s’imaginent séjourner.

Études

Les études marketing utilisent désormais la réalité virtuelle pour observer et analyser les différents comportements d’achat. Des environnements complexes peuvent être représentés, à bas coût à l’aide de ce dispositif comme par exemple des centres commerciaux, des rayons de super ou hypermarchés ou encore des magasins spécialisés.

La perception de celui qui porte le casque de réalité virtuelle est presque identique au « monde réel ». Il en va de même pour les tests produits. Dans cette idée, le testeur se verra faire sentir des parfums, de lessive ou d’adoucissant par exemple, en étant plongé dans un cadre de buanderie ou pressing.

L’intérêt de la réalité virtuelle dans ce contexte précis et d’amener le testeur à avoir des réflexions beaucoup plus précises et pertinentes en situation réaliste. L’idée ici est de plonger l’utilisateur dans un contexte qui lui est familier, qui peut lui rappeler ses propres expériences personnelles.

Enceintes connectées

Les enceintes connectées, appelées aussi enceintes intelligentes, sont de plus en plus présentes au sein des foyers français, mais aussi dans le monde. Ces enceintes représentent un partenaire domestique digital pour ceux qui en possèdent. L’intérêt est donc d’avoir chez soi un objet qui est capable de comprendre ce qui lui est demandé pour ainsi, apporter une réponse : allumer la lumière, informations sur la météo du lendemain, réservation de table dans un restaurant, etc. Pour ainsi dire, les enceintes connectées fonctionnent à l’aide d’une assistance intelligente.

Si ces enceintes sont particulièrement appréciées dans les foyers, les entreprises elles-aussi s’acclimatent à ce mode de communication inédit, vocal et robotisé. Par exemple, les Pages Jaunes, Télé-Loisirs ou encore Radio-France offrent désormais des services qui utilisent les enceintes connectées. Ce dispositif leur permet de développer leurs activités et donc d’ouvrir le champ des possibilités.

Le Big Data

tendances marketing digital bid data

Ce que l’on entend par le terme « Big Data » est l’ensemble des données auxquelles une entreprise peut avoir accès. Elles permettent de compléter et d’élargir les données de l’entreprise pour améliorer son activité. L’accès à ces données est illimité, de nature diverse (média, texte, etc.) et peut se faire en temps réel. Tous ces aspects permettent de mettre en place des actions de communication et de marketing sur-mesure, c’est-à-dire d’offrir une expérience qui soit la plus personnalisée possible. Les données obtenues découlent en grande partie des informations provenant des sources suivantes :

  • médias sociaux,
  • sites internet,
  • Open Data (données ouvertes),
  • Third Party Data (apporteurs de données).

Dans le cadre d’une utilisation de ces données en entreprise, celle-ci pourra notamment améliorer son impact en termes de géomarketing, en analysant les périmètres les plus optimaux pour son activité.

Données centralisées : enjeu

L’exploitation et l’examen de l’ensemble de ces données représente un des principaux enjeux. Grâce à une plateforme de gestion de données, aussi nommée Data Management Platform (DMP) la récupération, la centralisation la gestion mais aussi l’utilisation des données relatives aux clients est possible. Ce type de plateforme représente ainsi une première réponse à cet enjeu et sont un dispositif majeur des services Communication et Marketing de toute entreprise.

Unification des données client

Comme dit précédemment, l’exploitation et l’examen de l’ensemble des données collectées est un enjeu central. L’autre enjeu vise à concevoir une vision unifiée du consommateur. Dans cette logique, l’utilisation d’une plateforme de gestion de données permet d’y répondre.

L’intérêt de cette vision unifiée est de lier un objet électronique comme un smartphone, un ordinateur ou encore une montre connectée à un identifiant unique. Ce système permet de suivre et analyser chaque consommateur dans son parcours d’achat et dans sa relation avec la marque, à travers les divers points de contact (en ligne, en physique, etc.).

Le but de cette unification est donc de pouvoir proposer une offre personnalisée, une communication sur-mesure et donc, améliorer considérablement l’expérience-client.

Chatbots et Voicebots

Les chatbots, aussi appelés « robots conversationnels » sont des interlocuteurs favorisés dans les domaines du marketing, de la relation-client ou de la communication. Les chatbots sont disposés à répondre à des questions et schématisent très bien les avancées technologiques de l’intelligence artificielle.

Très souvent, les chatbots sont présents sur les sites web, comme dans des zones destinées à l’achat ou encore dans les messageries instantanées. Ces robots conversationnels sont destinés à répondre à des demandes simples mais surtout bien identifiées. Le but est de donner à ces robots un véritable rôle de conseillers commerciaux. En effet, ils offrent d’importants intérêts pour l’entreprise qui les utilise. Le projet doit néanmoins bien être préparé et les réponses doivent être précises et justes pour garantir la meilleure expérience client possible.

A l’inverse des chatbots, les voicebots peuvent, quant à eux, parler. Une façon de se rapprocher encore plus de l’humain.

Les voicebots sont le parfait exemple du progrès qui existe dans l’intelligence artificielle. La distinction entre l’humain et le robot se fait de moins en moins grande, surtout lorsque l’on se penche sur le sujet.

Blockchain

C’est avec la première crypto-monnaie, le Bitcoin, que la Blockchain a fait son apparition. Le principe de la Blockchain (la chaîne de blocs) est de pouvoir assurer des transactions monétaires (prêt, vente, etc.) de façon sécurisée mais surtout sans faire appel à un tiers de confiance (notaire, banque, etc.).

Une Blockchain est donc une base de données (vérifiable par les utilisateurs eux-mêmes) qui contient l’ensemble des échanges effectués entre les utilisateurs, sous forme d’historique. Ces données sont

Dans le secteur de la Communication et du Marketing, une Blockchain peut tout à fait prendre la place d’un tiers de confiance. Dans cette idée, un consommateur serait à même de suivre le parcours de son produit, d’en vérifier son éco-responsabilité ou encore sa provenance.

Enfin, pour un annonceur dans l’achat de campagnes publicitaires, la Blockchain peut permettre une plus grande transparence sur le CPC (coût par clic) ou le CPM (coût pour mille).

Vous savez désormais quelles sont les grandes tendances en marketing digital et en communication. Si ce sujet a piqué votre curiosité, vous pouvez suivre les 5 tendances en graphisme 2022.